Holy Island

Face au village de Lamlash, Holy Island dresse sa masse imposante. Son (double) sommet, le Mullach Mor, culmine à 314 m.   (c) ThB
  Un petit bateau assure une liaison toutes les heures de 10H à 16H45.
La traversée dure une dizaine de minutes (A/R: £ 10 par personne). Le bateau ne disposant que de 10 places, il est préférable de réserver sa place en haute saison.
Même en plein été, il ne peut pas y avoir foule sur Holy Island.

Depuis le débarcadère, un chemin longe la grève.

Aucune difficulté: on peut donc en profiter pour observer tous les oiseaux qui peuplent l'île.

 
Grotte de St Molio - Holy Island   Le chemin passe au pied de la grotte de St Molio (ermite du 6ème siècle) et le puits alimentant Holy Island. Ils ont longtemps été des lieux de pèlerinage.
En fait de grotte, il s'agit d'une simple anfractuosité dans la falaise, bien abritée quand même.  
St Molio, ou plus exactement St Molaise est né en Irlande à la fin du VIème siècle. Après avoir vécu en ermite sur Holy Island, il s'est rendu à Rome où il a été nommé évèque. De retour en Irlande, il a fondé une église à Leighlin, dans le comté de Carlow (au sud de Dublin). Il est également connu sous les noms de St Laisren ou Lazerlan (lumière, en gaélique ?).
  Quant au puits, ce n'est qu'une source coulant en contrebas de la grotte.
Si le coeur vous en dit, une écuelle est à votre disposition pour boire...

Le chemin conduit aux installations du grand phare situé à la pointe sud.

 

Il continue jusqu'au petit phare de Pillar Rock Point, au sud-est.
Les falaises et les éboulis interdisent de faire le tour complet d'Holy Island.
Pour les bons marcheurs, un sentier permet de revenir en passant par le sommet du Mullach Mor.
  Phare de la passe de Kingcross - (c) ThB
  L'île abrite une communauté boudhiste... ce qui explique la présence sur l'île de quelques éléments insolites: rochers peints, oriflammes...
Pour plus de détails sur le projet de cette communauté, vous pouvez visiter son site.

agrandir la photo

Pour une simple promenade sur l'île, il faut compter trois heures. Par grand beau temps, il faut monter au Mullach Mor: c'est un excellent point de vue.

Accueil